Accéder au contenu principal

Alchimia 1 de Samantha BAILLY et illustré par MIYA

Alchimia 1 de Samantha BAILLY et illustré par MIYA, PIKA, octobre 2016


Avis : ❤❤❤❤

Petit bonus fort agréable : un jeu de jaquette double permet de choisir son camp : Ifen ou Alchimia ou si l'on préfère (c'est un shojo !) Idan ou Ethiel, la nuit/le jour, la lune/le soleil le yin/ le yang.


 Nous suivons Saë, une jeune alchimiste des mots qui voyage sur l'Atelier un bateau avec ses compagnons à travers le royaume d'Alchimia. Elle utilise ses pouvoirs pour collecter et protéger la mémoire de son peuple. 
Mais la guerre éclate avec le royaume voisin, Ifen. La jeune femme est sauvée en pleine tourmente par un jeune soldat ifénien, Idan. Elle le cache et le soigne sur son navire afin qu'il échappe à la mort.


Un dilemme se présente pour notre jeune héroïne.: Idan ? Ethiel ? 

 



Nous plongeons dans un monde de fantasy et de magie où certaines personnes ont des dons d'alchimie qui leur permettent d'aider la population d'Alchimia en conservant ses souvenirs, en apaisant ses émotions. 
 Découvrons d'abord les alchimistes des mots comme Rubis, Vidanno ou Saë. Ils récoltent les pensées et souvenirs des gens avec leur assentiment et les conservent dans des fioles. Pour pouvoir consulter cette mémoire, l'alchimiste dépose quelques filaments appelés memoria sur un parchemin et le souvenir devient mots. 
  Les alchimistes des mots sont reconnaissables au symbole gravé sur leur front qui ressemble à une étoile
Sur l'Atelier, le bateau du capitaine Rubis, se trouve un alchimiste d'un autre genre c'est Ethiel, il est alchimiste des âmes, il peut transformer un sentiment en un autre et donc apaiser quelqu'un de nerveux ou au contraire donner du courage à quelqu'un d'abattu par exemple. 
Le symbole gravé sur le front d'Ethiel est une sorte de spirale.

Enfin, nous rencontrons également les ennemis des alchimistes et d'Alchimia : les Ifeniens. Le royaume d'Ifen jouxte le royaume d'Alchimia mais refuse la magie. Les Ifeniens vénèrent la Nature et leur précepte est : "il ne faut pas défaire ce qui a été fait". Idan est un soldat Ifenien. L'appartenance d'Idan à son royaume est marquée par un tatouage dessiné sur son corps. 

 Présentons maintenant les personnages et commençons par ces messieurs fort séduisants. 
Le ténébreux Idan d'abord, un guerrier qui semble libre et volontaire.

 Le lumineux Ethiel, doux et fragile, taiseux.


 Vidanno est un alchimiste cuisinier à bord de l'atelier, bon vivant et protecteur. 

Pour les personnages féminins nous avons le capitaine Rubis, séduisante, guerrière et déterminée. 



Et enfin, la jeune Saë, ingénue, perplexe, et tolérante.

Un manga prometteur mais qui se lit bien trop vite on veut la suite tout de suite. 

Le travail collaboratif entre Samantha Bailly et Miya est remarquable. 



Beaucoup de dynamisme dans les planches. 

Pour l'histoire on attend la suite pour se faire une idée. Le décor est planté, la guerre est imminente... Saë est tiraillée entre l'alchimiste Ethiel et l'ifenien Idan...

Commentaires